Le stockage d’un container maritime :

Stocker son conteneur :

Le stockage du container maritime pourra être réalisé de manière différente en fonction de son usage final (conteneur de stockage, conteneur de chantier, à usage d’ habitation, de bureau etc). Il faut aussi prendre en compte le risque d’inondation, l’exposition au soleil, l’emplacement des portes, son accessibilité etc. 

 

Les conseils de stockage :

Pour usage très temporaire vous pouvez le poser un peu n’importe comment.

Pour du long terme par contre voici quelques  conseils pour le bon positionnement du container :

. Le container maritime est fait pour reposer sur ces 4 coins. Les longerons ne touchent pas le sol normalement. Il n’est donc pas utile de mettre des plots au milieu du container, sauf si vous envisagez de le charger de façon excessive.

. Le conteneur, et plus précisément le seuil de porte, doit être posé horizontalement sur le sol. Si le container n’est pas à plat il peut se vriller, ce qui entrainera des problèmes pour l’ouverture-fermeture des portes.

. Le container doit être surélevé par rapport au sol. Il est important que l’air et l’eau puissent circuler sous le container. Cela limitera la corrosion (cf article sur l’acier Corten) et évitera la dégradation du plancher bois.

. Pour le surélever, le mettre à niveau, le moyen le plus utilisé est la réalisation de plots en béton. Des carrés de 40*40cm sont suffisants si ils sont bien réalisés et placés. Pour la hauteur des plots tout dépend de votre terrain et du risque d’inondation.  Retenez que l’air et l’eau doivent pouvoir circuler librement.

Des cales pour conteneurs au lieu de plots :

Nous proposons une alternative à ces plots béton : l’utilisation de cales spécifiques containers. Pas besoin dès lors de couler du béton, il suffit juste d’aplanir un peu le sol pour que la cale repose à plat.

Si jamais vous devez déplacer votre container dans quelques mois ou années plus besoin de faire des plots bétons ni de supprimer les anciens .. Les cales sont ré-utilisables !

Celles-ci disposent d’ergots qui permettent au container d’être bien calé au niveau de ses coins Iso et de limiter ainsi le risque de glissement.

Elles sont imputrescibles et réalisées à partir de matériaux recyclés.

Plan pour container maritime 6m
Agencement d'un container maritime de 6 m sur des plots béton
Plots béton pour positionnement d'un container de 6m
Disposition des plots pour un container de 6m

Pour nous contacter : info@acm-container.com

L’acier Corten des containers maritimes

Container et acier Corten :

Si les containers ont eu un tel succès de part le monde c’est un peu grâce à leur robustesse. Cette dernière est en partie due à l’acier qui les constitue : l’acier Corten, ou acier patinable.

Les containers maritimes vont passer de nombreuses années en mer, ou sur les quais des ports. Pour limiter la corrosion ils sont construit, et réparés à l’occasion, avec cet acier qui se nomme aussi Indaten ou Diweten.

Il est particulièrement résistant grâce à une couche superficielle d’oxyde, d’aspect rouillé, qui se forme sous l’action des conditions atmosphériques ambiantes. Ainsi recouvert il devient plus résistant. Cette couche de rouille superficielle empêche une corrosion profonde.

L'acier corten des container
Aspect brut des containers maritimes en acier corten

Composants de l’acier des conteneurs maritimes :

Chimiquement l’enrichissement en cuivre de l’acier Corten permet cette patine, le Phosphore lui aussi présent renforce cette action et donne une oxydation plus régulière et aide à la « cicatrisation » lors des coups et autres rayures. Le dioxyde de soufre, le chrome et le nickel améliorent l’étanchéité du matériau à l’eau (source so-garden).

Les containers maritimes d’occasion, même avec leur trace de rouille, restent donc solides pour un bon nombre d’années.

A titre d’exemple un acier de construction perdra 2,6 fois plus de matériaux qu’un acier Corten en 10 ans…(source Schaller)

Définition de l’acier Corten :

Acier auquel un certain nombre d’éléments, tels que le phosphore, le cuivre, le chrome, le nickel, le molybdène, ont été ajoutés afin d’en accroître la résistance à la corrosion atmosphérique par la formation d’une couche auto-protectrice d’oxydes sur le métal de base sous l’influence des conditions atmosphériques (source AFNOR).

Façade en acier corten

L’entretien du container :

Cette couche de rouille superficielle est protectrice. Il faut la préserver ou la recouvrir. Donc pour l’entretien d’un container soit on le peint d’une peinture adéquate (un antirouille permet de fixer la rouille et stopper l’oxydation), soit on veille à la bonne santé de la couche protectrice.

De l’eau stagnante, de l’humidité trop présente peuvent empêcher la formation de la patine. On veillera donc à régulièrement nettoyer la toiture du container (retirer les feuilles mortes par exemple) et entreposer le container sur un sol drainant. Vous trouverez des conseils pour le stockage du container sur cette page : https://acm-container.fr/plan-stockage-container-maritime/

Pour en savoir plus, et tout particulièrement si vous utilisez le container à des fins d’habitation ou si vous souhaitez le transformer voici un document complet et instructif : http://schaller-creation.ch/

Un stade de foot avec des containers !

En 2022, pour la Coupe du monde de football au Qatar, certaines parties auront lieu dans un stade construit principalement à base de containers maritimes.

Il s’agira de l’un des stades les plus écologiques de la planète. L’emploi de ces containers maritimes permettra de le démonter, et de réutiliser les matériaux pour monter de nouveaux stades plus petits et en d’autres lieux. De plus l’emploi de conteneurs permet de réduire la quantité de matériaux nécessaires, de créer moins de déchets et de réduire l’empreinte carbone du processus de construction.

Voilà un bel exemple de la modularité de ces boîtes !

Le projet :

Bienvenus !

Société créée en 1993, Acm-container a commencé par démarcher ses clients par courrier et par des campagnes papiers ciblées.

Début 2000 le premier site acm-container.com voit le jour, suivi en 2003 par container info.net. Depuis les sites n’avaient pas évolués car ils remplissaient leur fonction première : informer !

Le changement de gérance intervenu courant 2017 sonnait le glas et de nouveaux sites furent conçus. En gagnant en lisibilité, nous espérons qu’ils vous apportent les informations dont vous avez besoin !

Eric Poullain

Co-gérant ACM